L'HOMME MEDECINE

WISHASHA WAKAN
 
 
Pourvu d'un don qui apparaît dès la petite enfance, l'homme médecine est l'intercesseur entre le Grand Créateur (ou Grand Mystère) et la tribu. Il sait communiquer avec les Esprits et tient son pouvoir d'un enseignement secret transmis par les anciens, de la connaissance des plantes, de la détention de pierres sacrées ou de sa relation magique avec un ou plusieurs animaux totems, comme l'ours ou l'aigle.
 

Il utilise cette force, ainsi que des médications naturelles, pour chasser «le mauvais esprit» du corps de ses patients, et leur permettre d'accéder à la guérison. L'homme-médecine est aussi un psychologue. A l'instar de nombreux médecins aujourd'hui, il a réalisé que la récupération d'un patient dépend de son attitude positive et de sa foi. Il «exerce» à l'intérieur des réserves comme au dehors. Ainsi lors des sécheresses du Nebraska, en 1988, des fermiers blancs ont fait appel à des hommes-médecine pour demander la pluie.

La pensée chamanique n'a pas de source répertoriée. Et pour cause. Elle est parfois appréhendée comme la première approche religieuse du monde. Ainsi, certains scientifiques font remonter ses sources à 40.000 ans, en Sibérie. On la retrouve depuis dans toutes les parties du globe, dans les deux Amérique, en Asie, en Afrique, ou en Polynésie et Australie.

Au coeur de la pensée chamanique : la nature. Contact primordial de l'homme avec son environnement, si on la relie au temps préhistoriques, elle trouve aujourd'hui un écho dans le mouvement « New age ».

Le chamane, guide spirituel, entraîne l'individu à considérer son esprit comme un pouvoir lui permettant de prendre prise sur son environnement, son corps, ses émotions et son intellect, afin de se libérer des contingences et devenir ainsi « conscient », donc véritablement autonome.

[accueil] [contact] [début page][plan du site][liens]